On ne pouvait trouver de meilleur endroit pour attribuer les stands du Paper Show que Malines. C’est donc au Centre des Congrès et du Patrimoine Lamot que Bosta a invité ses membres pour l’assemblée d’automne du 20 septembre. L’endroit, la météo, l’ambiance, la nourriture … tout était impeccable, comme d’habitude. Un aperçu des principaux points évoqués !

1. PAPER SHOW

Retour en arrière sur le Paper Show

La secrétaire Bea Wollaert a brièvement évoqué le Paper Show 2018: une édition qui a battu plusieurs records. En ce qui concerne les visiteurs belges, il n’y a que peu de marge pour faire mieux. Pour les collègues néerlandais, en revanche, il y a encore une marge de croissance considérable. Le Paper Show étant le seul salon de ce type au Benelux, Bosta encourage ses membres à cibler au maximum les visiteurs néerlandais. Et aussi à accentuer les atouts des chèques de promotion et les PS Awards.

Paper Show, regard en avant

Pour l’heure, plus de 80 exposants se sont déjà inscrits, et 82% des stands sont vendus – plus que dans la même période l’année dernière. L’organisation, la promotion et le concept du salon professionnel restent inchangés. Voici quelques nouveautés et/ou points d’attention :

• Relookage des chèques-promos.

• Les visiteurs reçoivent leurs chèques-promos sous forme numérique, ce qui leur permet de planifier leur visite à l’avance.

• Les exposants peuvent concourir dans plusieurs catégories pour un PS Award, mais ils ne peuvent inscrire qu’un seul produit par catégorie. Les produits doivent arriver chez PMG au plus tard le 27 novembre pour entrer en ligne de compte.

• Le jury des PS Awards se compose d’un groupe divers de professionnels, avec des représentants de la presse professionnelle, du commerce spécialisé et autres.

• Méfiez-vous de la vente suspecte d’annonces publicitaires : le seul vrai catalogue du salon est celui de Script.

• Le démontage des stands ne peut commencer qu’à partir de 18h30 (après la fermeture du salon).

Les exposants recevront toutes les informations nécessaires dans les semaines à venir pour organiser leur participation au salon sans souci : matériel promotionnel, liens vers l’enregistrement, ou encore les formulaires d’inscription pour les PS Awards.

Advanced Fair

Gaëtane Ingels du prestataire de services Advanced Fair a brièvement expliqué quelques procédures concernant l’enregistrement et les badges. L’enregistrement des équipes des stands et des visiteurs se fait numériquement via l’outil en ligne intuitif d’Advanced Fair, y compris une notification de confidentialité conforme aux nouvelles directives du GDPR. Dorénavant, l'e-ticket sert également de badge d'accès. Vous imprimez le formulaire, le pliez et recevez une housse en plastique à l'entrée. Pour toute question sur la procédure, envoyez un mail à gi@advancedfair.com

Boabee

Gert Stalmans a présenté la lead retrieval app qui permet aux exposants de collecter et de suivre des leads rapidement, facilement et efficacement via leur smartphone ou leur tablette. De cette façon, ils gagnent du temps et de l'argent, et tirent le maximum de leur participation au salon. L'application évite les tâches manuelles fastidieuses sur le papier et garantit que le suivi des leads a lieu lorsqu'ils sont « à chaud ».

L’appli vous permet de :

1.    scanner vos cartes de visite ;

2.    remplir un questionnaire (standard ou personnalisé) ;

3.    partager vos informations (brochures, liens, …) numériquement.

De plus, des rapports vous permettront de mieux comprendre les leads : qui a ouvert les mails, quels sont les liens sur lesquels on a cliqué, etc.

L’appli est vendue selon une formule de licence par exposant. Vous payez 85 euros tout compris (l’appli est installée sur trois appareils au maximum par exposant).

Maison Simba

Véronique de SOS Villages d'Enfants a fait le point sur la maison Simba et a souligné l'importance du parrainage. Grâce aux dons de Bosta et de ses membres, les enfants reçoivent non seulement les soins qu’ils méritent, mais aussi la chance de vraiment être enfant.

Bientôt, une deuxième maison Simba ouvrira ses portes aux enfants de zéro à trois ans. Une initiative absolument nécessaire puisque les tout-petits ont du mal à trouver une famille d'accueil et doivent donc être pris en charge par des hôpitaux. Certes, ils y ont un toit et des soins, mais ils n’ont pas de lien personnel, ce qui peut causer des troubles de l’attachement plus tard.

Attribution des stands

Après la présentation de la Maison Simba, les stands du Paper Show ont été attribués selon le principe du premier arrivé, premier servi. L’attribution fut suivie d’une pause-café avec moment de réseautage, après quoi Frank Schelkens a ouvert la deuxième partie du programme. Il l'a fait à sa manière: avec une blague et un hommage à l'ancienne brasserie Lamot et à la bière légendaire.

2. RESPONSIBLE OFFICE

Kathleen Bosteels et Carlo Bollen ont souligné les principales réalisations de Responsible Office. Le dur labeur des dernières années commence à porter ses fruits. Par exemple, près de 140 nouveaux produits ont été ajoutés récemment, portant le nombre total à 535. Il y a également de nouvelles catégories de produits, telles que les boîtes d'expédition, les boîtes de stockage et les systèmes de reliure. Et la marque Rausch figure désormais aussi parmi les fabricants responsables.

Le nombre de visiteurs sur le site Web continue de croître – la meilleure preuve de la pertinence et de la nécessité de Responsible Office.

Dorénavant, Responsible Office a également des revendeurs RO dans différentes provinces flamandes. Ces revendeurs doivent répondre à une série de conditions rigoureuses :

• être membre de Bosta ;

• travailler avec des pouvoirs publics, administrations, … qui ont à cœur de promouvoir la durabilité ;

• mettre à disposition l’offre complète de RO ET avoir suffisamment de connaissances à ce sujet ;

• ne pas faire d’écoblanchiment ;

• suivre des formations RO ;

• payer une cotisation en fonction du chiffre d’affaires ;

• …

Les revendeurs bénéficient bien évidemment aussi de plusieurs avantages, tels que l’utilisation des savoirs de RO et du réseau RO, du matériel promotionnel, etc.

Enfin, RO a reçu des commentaires positifs du gouvernement flamand, qui est demandeur en ce qui concerne des fabricants plus durables. RO a des objectifs ambitieux et vise une vingtaine de fabricants et un millier de produits.

Pour plus d’infos sur Responsible Office et les revendeurs RO, adressez-vous à Kathleen Bosteels.

3. GFK

Thalia De Mesmaeker de l’agence d’études de marché GfK a présenté aux membres de Bosta les tendances générales et les chiffres spécifiques du marché de la papeterie. Elle a également brièvement expliqué plusieurs changements internes chez GfK et la nouvelle direction adoptée par l’agence afin de fournir aux clients davantage d'informations et de meilleures recommandations.

Les chiffres n'étaient malheureusement pas très positifs. La confiance des consommateurs en Belgique reste inférieure à la moyenne, notamment par rapport aux pays voisins tels que les Pays-Bas et le Luxembourg.

Dans le secteur non-alimentaire, des catégories telles que l'électronique grand public, les télécommunications et le bricolage affichent de bons résultats, tandis que la mode, le divertissement, la photo et la papeterie sont en baisse.

En ce qui concerne les ventes en ligne, la Belgique est toujours à la traîne, alors que nos voisins du nord figurent parmi les premiers. Les principales raisons pour lesquelles les gens achètent en ligne sont les économies d’argent, la rapidité et la facilité d’utilisation. Quant aux obstacles qui empêchent les gens de faire des achats numériques, notons les coûts de livraison, le manque d'expérience shopping et le manque d'expérience tactile : pouvoir voir, toucher ... les produits.

Thalia s'est également attardée sur les médias préférés des Belges, avec des résultats surprenants quant à la popularité de la radio, de la télévision et d'Internet.

Les cartouches, les classeurs / l’archivage et les fournitures d’écriture sont les principaux perdants des segments de marché des membres de Bosta. Les consommables tels que les cartes mémoire et les clés USB perdent également de l'importance. Alors que les appareils pour les jeux vidéo, les imprimantes portables et les blocs-notes se portent bien.

Les membres de Bosta recevront la présentation et les chiffres détaillés du marché.

4. CLOTURE AVEC STYLE ET GOUT

La réunion s'est terminée par une présentation de Bosta et Bosta DIS et DIS +: la formule d’adhésion pour distributeurs. Enfin, Frank Schelkens a été fêté (c’est-à-dire qu’il a reçu une corbeille cadeau) pour ses quatre ans à la présidence de Bosta. Il passe le flambeau à Bert Lippens. Tom Smet rejoint Karina Steyaert en tant que vice-président.

Vint ensuite une réception revigorante et un savoureux dîner dans le décor inspirant du bâtiment Lamot restauré.

Bea avait encore une surprise pour les membres : un sachet de gourmandises chocolatées à l’occasion de ses dix ans de dévouement à Bosta. Félicitations, Bea !