Une fois de plus, cette assemblée d’automne a montré que Bosta est aux petits soins pour ses membres. Dans le cadre sublime et riche en histoire du Palais des Colonies à Tervuren, Bosta avait le plaisir d’accueillir près de quatre-vingts membres. La météo temps maussade fut contrée par la grandeur du palais : une aile du Musée Royal de l’Afrique Centrale et un lieu important dans notre pays.

Six commissions pour un large soutien

Après le café de bienvenue dans la superbe orangerie, le président Frank Schelkens et le secrétaire général Bea Wollaert eurent l’occasion de faire le point sur les réalisations et les domaines d’action de Bosta. La fédération pouvait accueillir 4 nouveaux membres, portant le total à 69. Les membres peuvent compter sur l’action professionnelle de 6 commissions, qui se consacrent respectivement aux domaines suivants :

1. Bosta Academy : formations pour l’ensemble du secteur, avec une attention particulière pour son contexte spécifique.

2. Distribution : recherches sur l’implication de la distribution dans les activités de Bosta.

3. Études de marché : organisation et financement d’études permettant d’approfondir des thèmes qui sont pertinents pour le secteur.

4. Paper Show : LE salon professionnel pour les fournitures d’école et de bureau, les loisirs, les cadeaux et les cartes de vœux.

5. Presse & RP : porte-parole et promoteur de la branche à l’égard des différentes parties prenantes.

6. Responsible-office : plate-forme en ligne des fournitures de bureau et d’école durables, détenant un ou plusieurs certificats de produit reconnus (et éventuellement un certificat au niveau d’entreprise).

Édition jubilaire du Paper Show

Les 24 et 25 janvier 2016 se tiendra la 20e édition du Paper Show, avec en signe de reconnaissance aux exposants, une réception avec buffet dînatoire et animations spéciales le dimanche soir.

Les visiteurs pourront participer à une loterie jubilaire unique en remettant leur chèque. Le premier prix sera un superbe voyage pour deux personnes.

Bea a fait un petit retour sur les éditions précédentes : les chiffres ont révélé une évolution principalement positive, surtout au niveau du nombre d’exposants – la preuve, s’il en fallait, que le salon est très actuel et à l’ordre du jour. À l’heure qu’il est, près de 90% des stands est occupé. Pendant l’assemblée, les stands ont été attribués aux participants.

Pour cette prochaine édition, Bea a une fois de plus insisté sur l’importance des chèques promo et des Paper Show Awards (via Script). Pour de plus amples informations et les délais pour participer et/ou enregistrer des produits, veuillez contacter Bea Wollaert.

Innovation dans l’enregistrement

L’enregistrement des participants aux Paper Show sera de nouveau pris en charge par Zetes: spécialiste dans le domaine des solutions d’identification axées sur l’innovation et la sécurité. Zetes se charge du pré-enregistrement des visiteurs et des exposants.

De plus, Zetes offre aux exposants une solution innovante offrant une meilleure compréhension des profils des visiteurs en vue d’un meilleur suivi commercial. L’exposant rédige un questionnaire à l’avance, qu’il veut soumettre aux visiteurs de son stand. Par exemple : combien de fois avez-vous déjà visité le Paper Show ? Quelle est votre activité principale ? Pourquoi visitez-vous le salon ? Avez-vous l’intention d’acheter quelque chose aujourd’hui ? …

En ‘lisant’ le code QR sur le badge du visiteur avec un smartphone, l’exposant enregistre en premier lieu les coordonnées générales. Ensuite, il peut également compléter ces informations avec les réponses aux questions qu’il avait rédigées. À l’issue du salon, la base de données intégrale peut être exportée vers un fichier .xls pour le suivi commercial.

Le nouveau système a été expliqué en détail par Jan-Theo De Jager et Baudouin Guyot de Zetes.

Professionnel et généreux

Enfin, Geertrui De Clerck de SOS Villages d’Enfants a fait le point sur les réalisations extraordinaires de cette organisation. C’est notamment grâce au soutien de Bosta et de ses membres que les enfants vulnérables reçoivent de l’aide et un accompagnement adapté dans la maison Simba récemment rénovée.

Après les présentations, les invités ont pu savourer l’apéritif et un dîner savoureux dans l’ambiance conviviale si typique de Bosta.

Assemblée générale Bosta du 20 juin 2013

Un programme bien rempli, un cadre exceptionnel, une ambiance conviviale et des participants enthousiastes. Voilà ce qu’étaient les ingrédients de notre Assemblée Générale du 20 juin dernier. Ceux parmi vous qui étaient présents pourront le confirmer : une assemblée de Bosta est bien plus qu’un mal nécessaire ou qu’une série de formalités. Nous y avons expliqué notre politique, présenté les chiffres financiers et voté la composition de l’équipe de direction. C’est ce qu’on est sensé faire lors d’une telle assemblée. Mais nous avons surtout vécu une journée agréable. Comment ? Vous le lirez aux paragraphes suivants.

Sur les traces de Napoléon
La journée commença par une visite guidée du Fort Napoléon, l’unique témoin matériel des ambitions de Bonaparte en matière de constructions militaires. Bien qu’il n’ait jamais utilisé le fort, le bâtiment nous raconte un récit historique captivant. Un quartier d’artillerie allemand devenu musée, terrain de jeux pour enfants, puis monument historique.

Aujourd’hui, le fort est le décor d’activités culturelles, il accueille des activités de team-building et vous propose des gâteries gastronomiques. Ou une visite guidée bien sûr. Notre guide, à l’accent savoureux, raconta les ambitions de Napoléon et son génie architectural. La façon dont les Allemands étaient casernés ici pendant la guerre. Ainsi que les activités militaires (il est vrai) limitées qui ont eu lieu ici.

Nous avons voyagé dans le temps, nous avons marché dans des couloirs frisquets aux parois de plusieurs mètres d’épaisseur, nous avons regardé des vestiges historiques. Et nous n’avons pas pu nous empêcher de jeter un coup d’œil à travers les fenêtres pour voir si le soleil était déjà au rendez-vous. Et il l’était, juste à temps pour faire une jolie photo de groupe sous un ciel bleu.

La partie officielle
Assister à une réunion dans un décor somptueux tel que celui de l’hôtel Thermae Palace, avec vue sur mer, exige quand même une certaine concentration… Heureusement, le président Philippe Heymans et la secrétaire Bea Wollaert ont tout fait pour éviter que l’attention ne s’égare vers la plage…

Telle une machine bien huilée, ils nous guidèrent à travers les réalisations de l’année écoulée. Ils nous racontèrent les ambitions pour l’année à venir en insistant sur le recrutement actif de nouveaux membres. Ils commentèrent les chiffres qui, tout compte fait, étaient positifs. Ils racontèrent les nouvelles initiatives telles que le recrutement dynamique de membres dans la distribution et le détail, une communication plus intense, la revalorisation des assemblées en invitant des orateurs passionnants, en échangeant nos savoirs et en organisant des formations spécifiques. L’assemblée fut clôturée par le vote officiel et les membres purent présenter leur candidature pour les postes vacants au sein du conseil d’administration. Karina Steyaert (Lannoo) et Oswald Van Even (Aurora) furent élus pour renforcer la direction actuelle.

L’orateur invité - Bart Van Cauter (Trends Top)
Bart Van Cauter a failli arriver en retard pour sa présentation. Il lui avait fallu pas moins de quatre heures pour faire le trajet entre Louvain et Ostende. Les déplacements en voiture ne sont pas toujours une partie de plaisir dans notre circulation de plus en plus congestionnée. C’est probablement la raison pour laquelle on préfère parfois des présentations et des réunions qui « passent par le net ».
En effet, la technologie permet de faire des affaires et de négocier à distance en utilisent Internet. Et comme le hasard fait bien les choses, l’Internet était justement le sujet de sa présentation. Pas tant l’Internet tel quel, mais les possibilités offertes par Internet lorsqu’on l’intègre de façon avisée dans son plan d’affaires.

Sa présentation était intitulée ‘The impact of internet on business’. Personne ne doute encore de l’énorme impact de l’Internet sur la façon dont nous faisons des affaires. Mais toutes les entreprises ne savent pas comment tirer profit de toutes les possibilités d’Internet. Dans sa présentation, il ne parla pas tant de la façon dont on peut créer une site Web réussi, un site Web que les surfeurs trouvent sur la Toile et qui leur incite à faire des affaires avec vous. Il parlait plutôt d’une politique de marketing spécifiquement axée sur les médias sociaux et sur la puissance du consommateur. Celui-ci n’a jamais été aussi bien informé. Aussi critique. Aussi exigeant. Il compare les prix et les différentes offres et il partage ses expériences en moins de rien. Tout cela offre un énorme potentiel, mais implique aussi des dangers.

Bart illustra, à l’aide de vidéos de CommonCraft, ce que sont exactement les médias sociaux et comment vous pouvez les mettre à profit.
Ensuite, il parla également de « l’inbound marketing », une forme de marketing en ligne qui vous permet de faire en sorte que vos clients vous trouvent lorsqu’ils ont besoin de vous.

Si vous n’avez pas pu assister à l’assemblée ou si vous voulez tranquillement revoir les vidéos de CommonCraft, vous pouvez consulter le site : www.commoncraft.com

Time for fun
Comme le veut la tradition, les participants ont eu amplement l’occasion de converser et de réseauter lors de cette Assemblée Générale. On nous régala d’une réception soignée proposant des amuse-gueules qui – ville balnéaire oblige – étaient d’inspiration maritime… La météo nous était favorable et nous avons profité du soleil sur la promenade pendant l’apéritif. Ensuite, nous sommes passés à table pour savourer un délicieux dîner. Certains des invités avaient choisi de passer la nuit à l’hôtel. Les autres sont rentrés chez eux sous une pluie battante. Ce fut, néanmoins, une belle journée captivante et instructive